My3DCity - Mon défi

Menu Ville >> Classement Recherche Alliances Conquête spatiale

--> Forum de My 3D City --> Discussions libres --> Mon défi

Mon défi

Aller à la page : 1 2 3 ... 41 42 43 44 45 -

PDTHUISS Posté le Mercredi 21 Decembre 2011 à 21h36

y a pas à dire Flaurette, tu es la reine des "chercheuses" !
c'est un vrai plaisir de voir à quel point tu "t'amuses" a chercher, à chaque énigme, une solution !
je te félicite.
bon, pas de chance c'est pas encore gagnée.

edité le Mercredi 21 Decembre 2011 à 22h32
flaurette Posté le Mercredi 21 Decembre 2011 à 23h28

ce n'est pas grave PThuiss, Il y a vraiment certaines escroqueries que j'étais loin de me douter qu'elles pouvaient exister comme celle de "la vente de son épouse" mais c'est historique , je prends plaisir à faire ces recherches mal grès le peu de temps que j'ai en cette période avec les fêtes qui arrivent, d'ailleurs pour Noel, je ne pourrai pas poster, trop de travail en cuisine et le plaisir de profiter de ma petite"famillette "

edité le Mercredi 21 Decembre 2011 à 23h29
flaurette Posté le Mercredi 21 Decembre 2011 à 23h53

Le roi des imposteurs: Ferdinand Waldo qui changera d'identité

Le 12 décembre 1921 naissait à Lawrence (Massachusetts) Ferdinand Waldo Demara Jr. Il vécut une petite enfance à l'aise. Alors qu'il était encore tout jeune, sa famille devait déménager à la périphérie de la ville à la suite d'un revers de fortune de son père. Il ne voulait pas le croire.

voir ici toute l'histoire :

http://www.sciencepresse.qc.ca/escrocs/imposteurs.html

fin de son périple:

Une revue lui verse 2 500$ pour qu'il raconte son histoire puis on le retrouve comme gardien de prison au Texas sous le nom de Ben W. Jones, où un détenu le reconnaît, à cause de sa photo parue dans le magazine. Il nie tout, affirme qu'il y a méprise mais se sauve dans la nuit. Il se trouvé un travail sous un autre nom d'emprunt (Frank Kingston) dans un foyer pour jeunes handicapés mentaux, puis il est devenu une vedette de shows télévisés où il racontait ses frasques.

Ferdinand Waldo Demara Jr. termine présentement sa carrière sous son vrai nom, comme pasteur dans une paroisse du Nord-Ouest des États-Unis, sur la côte du Pacifique.

En fin de compte, il est revenu dans le droit chemin comme pasteur, il aura peut être gagné le paradis ?



edité le Mercredi 21 Decembre 2011 à 23h58
FLYTOX Posté le Jeudi 22 Decembre 2011 à 10h32

toujours pas gagné

MAGNAT Posté le Jeudi 22 Decembre 2011 à 13h34

essayons ça:

un immeuble très connu !

Larry Silverstein pas si malheureux : Pour beaucoup le nom de Larry Silverstein ne dit pas grand-chose. Pourtant ce nom est célèbre aux États-Unis et encore plus depuis les attentats du 11 septembre 2001. Ce milliardaire américain qui est aussi dans le domaine de l’immobilier a acquis le bail du World Trade Center pour une durée de 99 ans et pour un montant de plus de trois milliards de dollars.
Le changement de propriétaire s’est fait six mois avant le jour tragique des attentats et l’heureux nouveau propriétaire est plein de confiance dans l’avenir. Il pense pouvoir rentabiliser son investissement sans aucune difficulté et il a pour cela des projets révolutionnaires plein la tête.
Pourtant il vient d’acquérir un bien immobilier qui n’a jamais rapporté le moindre sous depuis sa naissance et il faudra au moins une révolution pour que cela change. Tous les experts en immobilier savent bien qu’il est impossible de tirer des profits en exploitant le World Trade center. Au mieux on s’en tire avec de quoi régler les frais de fonctionnement. Mais quand un homme d’affaire investit plus de trois milliards de dollars ce n’est pas pour faire du sur place mais bien pour faire du profit. On peut donc se demander pourquoi un tel investissement dans une structure immobilière avec une rentabilité presque impossible ? Larry Silverstein serait-il un ignorant ? Peut-on être ignorant quand on est milliardaire ?
En plus de son investissement de départ, le bon Larry a dû faire des travaux de rénovation à hauteur de 200 millions de dollars. Ce n’est pas que les tours du World Trade Center tombaient en lambeaux mais il a fallu remplacer du matériel de construction usagé voire dangereux pour la santé. Pour dire la vérité le World Trade Center était une réserve à amiante et, là encore, on fait mieux en matière d’investissement.
Il semble même que le World Tarde Center était voué à la destruction car, d’un coté il n’était pas rentable et de l’autre, l’amiante présente dans les tours présentait un risque de santé public. Mais le coût de destruction, étage par étage était trop important et c’est la seule raison pour laquelle le World Trade Center se tenait encore debout avant le 11 septembre 2001.
Mais Larry est un homme de cran et il a confiance en cet épouvantail qu’il vient d’acquérir pour une somme astronomique. Sa confiance semble cependant limitée puisque 6 semaines avant les attentats du 11 septembre, il change son contrat d’assurance et protège un peu plus ses tours chéries. Désormais il sera remboursé en totalité en cas d’attaque terroriste et même le montant des travaux qu’il aura effectué par la suite sera pris en compte.
Sans doute une bien bonne idée de la part de notre milliardaire car 6 semaines plus tard deux avions s’écrasent sur les tours jumelles du World Trade Center. Un drame aussi bien humain que matériel. Pour Larry et ses associés rien de bien dramatique, souvenez-vous qu’il vient de changer son contrat d’assurance ! Il n’a plus qu’à attendre un remboursement et dans le monde des affaires il faut attaquer pour manger alors Larry va attaquer. Le milliardaire estime que le World Trade Center a été victime de deux attaques terroristes (deux avions) et donc il doit se faire rembourser pour deux attentats.
Direction le tribunal car bien entendu, une plainte est déposée contre l’assurance. Et avec une personne comme Larry Silverstein à l’attaque, l’assureur risque de devoir sortir toutes ses dents contre une ribambelle d’avocats experts dans l’art de récolter le plus d’argent possible.
La défense de l’assureur a d’ailleurs été assez logique puisque celui-ci a soutenu devant le tribunal que les évènements du 11 septembre constituent un attentat terroriste et pas deux. De ce fait le montant du remboursement devait être limité à 3,55 milliards de dollars, somme suffisante pour reconstruire les tours ou pour rembourser l’investissement effectué par Larry Silverstein.
Cependant pour l’homme d’affaires américain il est question de deux avions donc de deux attentats et c’est pourquoi il estime qu’il doit se faire rembourser au "bas mot" 7 milliards de dollars ! Une estimation un peu surréaliste car avec un tel dédommagement notre déjà richissime Larry se retrouverait avec un profit net de plus de trois milliards de dollars.
Le résultat du procès :
La justice américaine a depuis rendu son verdict et considère les attaques du World Trade Center comme une double attaque terroriste dont chacune nécessite une indemnisation. En conséquence, l’assureur devra verser un dédommagement à hauteur de 4,6 milliards de dollars.
Sachant que notre milliardaire et ses associés ont dépensé aux environs de 3,6 milliards en investissement (bail de location sur 99 ans plus travaux de rénovation), on peut estimer que ce n’est pas moins d’un milliard de dollar qui iront dans la poche de Larry Silverstein et de ses associés.
Le 11 septembre 2001 est une date tragique pour de nombreux pompiers, policiers et travailleurs américains qui sont morts dans la destruction des tours du World Trade Center mais pour le nouveau propriétaire, Larry Silverstein, et ses associés c’est un jour béni. Un jour, qui leur permettra de toucher de la part de l’assureur, en plus du remboursement de leur investissement de départ, un surplus d’environ un milliard de dollar.

Carnosaur Posté le Jeudi 22 Decembre 2011 à 13h58

Modérateur

Citation :

Sa confiance semble cependant limitée puisque 6 semaines avant les attentats du 11 septembre, il change son contrat d’assurance et protège un peu plus ses tours chéries.......Le 11 septembre 2001 est une date tragique pour de nombreux pompiers, policiers et travailleurs américains qui sont morts dans la destruction des tours du World Trade Center mais pour le nouveau propriétaire, Larry Silverstein, et ses associés c’est un jour béni



En bourse ce n'est pas ce qu'on appelle un délit d'initiés ?

Dsl pour le Hors sujet

FLYTOX Posté le Jeudi 22 Decembre 2011 à 21h46

Perdu

MAGNAT Posté le Vendredi 23 Decembre 2011 à 22h15

http://www.dailymotion.com/video/xhl5dt_l-arnaque-du-siecle-1_news

http://www.dailymotion.com/video/xhl9d3_l-arnaque-du-siecle-2_news#rel-page-1


désolé mais il y a de la pub avant les messages réels !

Ce serait pas ça que tu aurais trouvé ?

Flytox = l'écrivain du livre !

edité le Vendredi 23 Decembre 2011 à 22h16
FLYTOX Posté le Samedi 24 Decembre 2011 à 10h47

perdu

flaurette Posté le Mercredi 28 Decembre 2011 à 10h58

L'escroc Philippe Berre :

L'homme qui a inspiré le film "A l'origine" vient d'être arrêté à Charron. Suite à la tempête Xynthia, il préparait un nouveau coup.

L'escroc Philippe Berre arrêté sur les décombres de Xynthia
L'homme qui a inspiré le film "A l'origine" vient d'être arrêté à Charron. Suite à la tempête Xynthia, il préparait un nouveau coup.

Le rocambolesque parcours de l’un des escrocs les plus connus de France vient de prendre fin. Philippe Berre, l'homme qui a inspiré le film A l’origine a été interpellé dimanche dernier, dans la petite commune de Charron (Charente-Maritime).

Un scénario sans scrupules:

Après le désastre provoqué par la tempête Xynthia dans l'ouest de la France, l’escroc s’était taillé un rôle comme il les aime: l’homme providence.

Jeudi, il se présente à la mairie de Charron en tant que fonctionnaire du ministère de l'Agriculture, chargé de venir en aide aux sinistrés de la tempête. Avec assurance, il propose ses "services" aux élus de la région sinistrée.

Usurpateur d’identité, il donne de la crédibilité à son rôle à bord d’un 4x4 de l’Inventaire forestier national (IFN), volé dans les Alpes-Maritimes, selon une source policière contactée par Metro. Il porte alors une tenue kaki et le képi officiel. Au moment de son interpellation, Philippe Berre avait déjà commandé du matériel de déblaiement et de nettoyage. Vigilants le maire et les autorités recoupent les informations auprès du ministère concerné avant d' alerter la Gendarmerie.

En novembre 2009, Philippe Berre a été condamné à cinq ans de prison pour des faits commis dans l'Aube mais aussi dans d'autres départements. Un jugement rendu alors par défaut car il n'était pas présent à la barre.

Son coup d'éclat en 1997:

Mais Philippe Berre n’en est pas à sa première condamnation. Il y a une dizaine d'années, il a été condamné à cinq ans d'emprisonnement par le tribunal de Mâcon concernant l'affaire de l'autoroute A28, qui inspira le film A l'origine de Xavier Gianolli.

Se faisant passer pour le patron d'une société de travaux publics, Philippe Berre s'était engagé à relancer le chantier d'une autoroute dans la commune de Saint-Marceau. Les habitants, les entrepreneurs locaux et les autorités municipales avaient alors vu en lui, l'homme providence qui allait relancer l'économie de la région.

Pendant plus d'une dizaine de jours, tout le monde y avait cru. Des personnes avaient été "embauchées", les matériaux et engins commandés... Un début d’autoroute de quelques kilomètres avait même été construit.

Fin du scénario donc pour l'escroc national aujourd'hui en garde à vue à Marans (Charente-Maritime), et qui devrait prochainement répondre de ses actes devant la justice.

Aller à la page : 1 2 3 ... 41 42 43 44 45 -


Contact : gael.gehin at gmail.com
Mentions Légales | Règles du jeu | Sites sur My 3D City | T'chat | Plan du site