My3DCity - Poésie

Menu Ville >> Classement Recherche Alliances Conquête spatiale

--> Forum de My 3D City --> Discussions libres --> Poésie

Poésie

Aller à la page : 1 2 -

guigui358 Posté le Jeudi 05 Janvier 2012 à 18h37

Je propose que l'on mette des poèmes que l'on aime bien ou que l'on a créé
En voici un de ma création:

J'irai en forêt humide me promener
J'irai voir le lever du soleil, sa fraîcheur
J'irai entendre les feuilles virevolter
J'irai et trouverai, l'amour qui n'est pas leur


J'irai, G.M-V, 2011

edité le Lundi 13 Fevrier 2012 à 11h04
Carnosaur Posté le Jeudi 05 Janvier 2012 à 18h42

Modérateur

Super idée

par contre évite de laisser nom et prénom, j'ai édité pour les initiales seulement

[Edit]

Nous prions les auteurs d'accepter toutes nos excuses pour les indélicatesses de nos membres qui ne sont visiblement par toujours au fait des lois en vigueur sur les droits d'auteurs.
Dorénavant, les membres devront apporter la preuve de l'accord de diffusion des auteurs avant de partager leurs oeuvres.

edité le Samedi 28 Janvier 2012 à 16h28
Eddie Posté le Jeudi 05 Janvier 2012 à 19h10

Banni

On pourrait mettre des phrases détournées en citation ayant un certain poids sinon

Carnosaur Posté le Vendredi 06 Janvier 2012 à 09h34

Modérateur

Des poésies ou partie de poème ok Eddie, pas de proverbes ou autres dictons stp , que de la poésie avec la source citée

Eddie Posté le Vendredi 06 Janvier 2012 à 18h09

Banni

Une abeille de cuivre chaud
L'a foudroyé sur l'autre rive

Cf Boris Vian, L'évadé


Belle métaphore n'empeche

flaurette Posté le Vendredi 06 Janvier 2012 à 23h31

Poème de Parisien63, qui m'a demandé de le poster:

La pensée

La pensée est très lointaine
Souvent même cause une peine
Au plus profond de soi même
On cherche quelqu’un que l’on aime
Le regard avide
Qui fixe le vide
Une seule pensée vient à la fois
Et là on cherche le pourquoi
Question à laquelle on ne peut répondre
Celle-ci s’efface et une autre vous inonde

La pensée peut être aussi un coma
Très cool et très sympa
Mais dès que l’on vous en fait sortir
Autour de vous vous voulez tous les haïr

Qu’elle soit douce ou dure cette pensée
Il n’y a qu’une seule moralité
Le mieux est bien la réalité
Car elle ne peut vous tromper

Parisien63

edité le Vendredi 06 Janvier 2012 à 23h42
guigui358 Posté le Samedi 07 Janvier 2012 à 16h34

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme celui-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usages et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge!

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province, et beaucoup d'avantage?

Plus me plaît le séjour qu'ont bâtit mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine:

Plus mon Loire gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la douceur angevine.

Joachim Du Bellay,Les regrets(orthographe modernisée), 1553-1557

edité le Samedi 07 Janvier 2012 à 16h34
flaurette Posté le Dimanche 08 Janvier 2012 à 08h25

Poème de Parisien qui m'a demandé de le poster:

Chanson

Douce mélodie qui nous emporte, nous fait rêver,
Et des paroles si vraies, si pures de vérité,
Bercées par ce doux chant de sirène,
Elle nous fait planer, tellement on l'aime.

J'aimerais tant vous en créer,
Mais le talent pour ça manquait,
Alors je me consacre à mes écrits,
Pour la chanson et bien tant pis

Le tout est de faire avec son coeur
Pour satisfaire avec bonheur
Tout ce que nous avons envie,
C'est grâce à elle que je survis

de parisien

edité le Dimanche 08 Janvier 2012 à 13h43
flaurette Posté le Samedi 14 Janvier 2012 à 00h52




La mésange bleue

Facétieuse et agile, une boule de plumes
Semble tomber du ciel sur l’herbe du jardin.
Reflets jaunes et bleus illuminant la brume,
Elle part et revient, toujours pleine d’entrain.

Ses petits yeux de jais pétillent de malice,
Visant avidement un tas de tournesol.
Elle attend patiemment l’instant le plus propice
Pour saisir une graine en effleurant le sol.

Et s’installant alors sur une branche basse,
Elle cherche à briser l’objet de son désir
En tapant vivement la coquille tenace
Qui cédant à l’assaut, consent à s’entrouvrir.

A la belle saison, se regroupant par couples,
Ils construisent en chœur un joli nid d’amour.
Et là pour leurs petits, à en perdre le souffle,
Sans trêve ils chasseront jusqu’à la fin du jour.

Nicole Bouglouan
Le 16 Janvier 2001


edité le Samedi 14 Janvier 2012 à 02h12
Carnosaur Posté le Samedi 14 Janvier 2012 à 02h13

Modérateur

Bonsoir Flaurette, n'oublies pas toi aussi de citer l'auteur

flaurette Posté le Lundi 16 Janvier 2012 à 23h58





Le pinson des arbres

Il marche posément, passe sous le portail,
Faisant luire au soleil son doux jabot corail.
Le plumage gris-vert coiffant sa tête fine
S’irise sur son dos d’un reflet tourmaline.
Son allure élégante au moment de l’envol
Nous étonne toujours quand il quitte le sol,
Révélant à nos yeux de longues taches blanches
Se mouvant en souplesse en atteignant la branche.
Un peintre un peu rêveur aurait pu l’inventer
Lorsque au petit matin, en l’écoutant chanter,
Les plus belles couleurs siégeant sur sa palette
S ‘accrochant au pinceau, animeraient la fête…

Annonçant un printemps au futur prometteur,
La femelle construit un nid rond en hauteur,
Une coupe soignée au cœur garni de plumes
Où bientôt des poussins émergeront des brumes.
Ses ramages joyeux imprégnés de fierté
Courent dans la nature en toute liberté,
Semant au gré du vent la fervente promesse
D’un avenir plaisant dans les jardins en liesse !

Nicole Bouglouan
Le 18 Janvier 2001

Aller à la page : 1 2 -


Contact : gael.gehin at gmail.com
Mentions Légales | Règles du jeu | Sites sur My 3D City | T'chat | Plan du site